Éric Chevillard



© photo : Jean-Luc Bertini / Opale

Éric Chevillard est né à la Roche-sur-Yon (Vendée) en 1964.

Bibliographie (extrait) :
* Mourir m'enrhume, roman (Minuit, 1987).
* Le Démarcheur, roman (Minuit, 1989).
* Palafox, roman (Minuit, 1990 et « double » n°25, 2003).
* Le Caoutchouc, décidément, roman (Minuit, 1992).
* La Nébuleuse du crabe, roman (Minuit, 1993).
* Préhistoire, roman (Minuit, 1994).
* Un fantôme, roman (Minuit, 1995).
* Au plafond, roman (Minuit, 1997).
* L’Œuvre posthume de Thomas Pilaster, roman (Minuit, 1999).
* Les Absences du capitaine Cook, roman (Minuit, 2001).
* Du hérisson, roman (Minuit, 2002).
* Le Vaillant petit tailleur, roman (Minuit, 2003).
* Scalps, essais littéraires (Fata Morgana, 2004).
* Portrait craché du romancier en administrateur des affaires courantes (Fata Morgana, 2004).
* Oreille rouge, roman (Minuit, 2005 et
« double » n° 44, 2007).
* D’attaque, illustrations de Gaston Chaissac (Argol, 2005).
* Démolir Nisard, roman (Minuit, 2006).
* Commentaire autorisé sur l'état de squelette (Fata Morgana, 2007).
* Sans l'orang-outan, roman (Minuit, 2007).
* Dans la zone d'activité (Dissonances, 2007. Fata Morgana, avec des dessins de Phlippe Favier, 2014).
* Ailes, avec des illustrations d'Alain Ghertman (Fata Morgana, 2007).
* L'Autofictif (L'Arbre vengeur, 2009).
* En territoire cheyenne, avec des illustrations de Philippe Favier (Fata Morgana, 2009).
* L'Autofictif voit une loutre (L'Arbre vengeur, 2010).
* Choir, roman (Minuit, 2010).
* La Vérité sur le salaire des cadres (Le Cadran ligné, 2010).
* Dino Egger, roman (Minuit, 2011).
* L'Autofictif père et fils (L'Arbre vengeur, 2011).
* Iguanes et moines, avec des illustrations de Philippe Favier (Fata Morgana, 2011).
* L'Autofictif prend un coach (L'Arbre vengeur, 2012).
* L'Auteur et moi, roman (Minuit, 2012). 
* L'Autofictif croque un piment (L'Arbre vengeur, 2013).
* La Ménagerie d'Agathe, dessins de Frédéric Rébéna (Editions Hélium, 2013).
* Péloponnèse, avec des dessins de Jan Voss (Fata Morgana, 2013).
* L'Autofictif en vie sous les décombres (L'Arbre vengeur, 2014).
* Le Désordre Azerty (Minuit, 2014).
* L'Autofictif au petit pois (L'Arbre vengeur, 2015).
* Les Théories de Suzie, avec François Martin (Ed. Hélium, 2015).
* Juste ciel (Minuit, 2015).
* L'Autofictif doyen de l'humanité (L'Arbre vengeur, 2016).
* Ronce-Rose (Minuit, 2017).
* L'Autofictif à l'assaut des cartels (L'Arbre vengeur, 2017).
* Détartre et désinfecte, avec des dessins de Richard Texier (Fata Morgana, 2017).
* Défense de Prosper Bouillon, avec des illustrations de Jean-François Martin (Noir sur Blanc 2017).










Site réalisé par Even Doualin, consacré à l’œuvre d’Éric Chevillard

Le blog d'Eric Chevillard : L'autofictif