« Reprise »


André Green

Narcissisme de vie, narcissisme de mort 


2007
Collection de poche Reprise, 320 p.
ISBN : 9782707320131
11.65 €
* Première publication aux Éditions de Minuit en 1983.


Le regain d'intérêt pour le narcissisme dans la théorie psychanalytique justifie la publication de ce recueil d'articles, qui comporte aussi des textes inédits, tous centrés sur cette question, l'une des plus énigmatiques de la psychanalyse. Freud, après avoir introduit le narcissisme en 1914, devait se désintéresser de ce concept qu'il avait brillamment développé quand il eut procédé aux remaniements théoriques amorcés autour de 1920 qui donnèrent naissance notamment à la dernière théorie des pulsions (opposition des pulsions de vie et des pulsions de mort), à la deuxième topique de l'appareil psychique (Ça-Moi-Surmoi), à sa nouvelle conception de l'angoisse, etc.
Après une période d'oubli, ce concept en déshérence fut remis en honneur en France depuis déjà un certain nombre d'années, tandis que l'Amérique sembla redécouvrir récemment son existence. André Green, qui n'a cessé de s'intéresser à ce problème depuis 1963, est cependant un des rares auteurs - sinon le seul - à avoir tenté d'articuler la théorie du narcissisme avec celle de la dernière théorie des pulsions. Alors que le narcissisme n'est généralement envisagé que sous ses aspects positifs, par lesquels on le rattache aux pulsions sexuelles de vie, il montre la nécessité de postuler l'existence d'un narcissisme de mort, qu'il appelle le narcissisme négatif. À la différence du premier, qui vise l'accomplissement de l'unité du Moi, le second tend au contraire à son abolition dans l'aspiration au zéro.
Cette théorie du narcissisme est complétée par l'exposition d'un certain nombre de " formes narcissiques " qui sont autant de configurations observées dans la pratique. Enfin, un travail sur le Moi souligne la duplicité qui sous-tend sa structure dans la contradiction entre se savoir mortel et se croire immortel. Tout porte à conclure à Narcisse Janus.

ISBN
PDF : 9782707337733
ePub : 9782707337726

Prix : 10.99 €

En savoir plus

Evelyne Pieiller, La Quinzaine littéraire, 15 octobre 2007

Ce recueil composé pour l'essentiel de contributions parues entre la fin des années soixante et le début des années quatre-vingt n"est pas d’une lecture facile, ce qui, d’une part, fait le plus grand bien, car la vulgarisation péri-psychanalytique est ravageuse de sottise, et d’autre part, n’empêche pas les concepts proposés par André Green d’éclairer le lecteur. Appuyée sur la discussion de l’usage qu’en fait Freud, sur les théorisations qu’en font les héritiers et dissidents remarquables, en fraternité avec Winnicott, la réflexion d’André Green définit un narcissisme  positif , lié à l’unification du moi par le biais des pulsions sexuelles, et un narcissisme  négatif , qui tend à  l’abaissement au niveau zéro de toute libido . On retrouve là l’émotion, l’aventure intellectuelle bouleversante qui naissaient de la lecture de L’enfant de ça, qu’André Green écrivit en collaboration avec Jean-Luc Donnet, cette élaboration lumineuse et poignante de la notion de  blank , de l’espace inoccupé, vide qui signe le désinvestissement par le Moi des représentations, ce qui le laisse  confronté à son vide constitutif , solitude intolérable, impossibilité de penser, impulsion envahissante du corps. Le narcissisme négatif se construit quand le sens est perdu, quand par exemple la mère, brusquement, change et  s’absente , le Moi, pour soutenir son illusion de toute-puissance, va chercher l’immortalité en se refusant à la blessure du désir. Du mythe à Proust, de l’étude du transfert au Roi Lear, de la bisexualité à l’examen de l’héroïsme, de la  belle âme  hégélienne à l’évocation de cures, c’est à la fois le tenace, l’inventif  désir de l’Un  qui est analysé, jusqu’en son secret  désir du neutre , jubilation, malaise, masochisme ou mélancolie de l’individu, et aussi bien la tentation de la mort qui semble marquer aujourd’hui les civilisations… narcissiques. Autant dire que cet ouvrage, plus encore sans doute qu’à sa première parution, il y a près de vingt-cinq ans, est de façon secouante, indispensable.

 




Toutes les parutions de l'année en cours
 

Les parutions classées par année